Alain Corbin est historien, spécialiste du XIX° siècle et du sensible et auteur du livre "la douceur de l'ombre, l'arbre, source d'émotions, de l'antiquité à nos jours" paru chez Fayard au printemps 2013.

A lire absolument.

Quel plaisir de retrouver dans ce livre tant d'émotions vécues au contact des forêts ou d'arbres particuliers.

Et quelle plume également !

Chacun trouvera dans ce livre les visions, les interprétations que l'on ressent en visitant les Faux.

 

Alain Corbin
        est né en 1936 et a eu un parcours universitaire très complet.
Il a étudié, enseigné et publié sur l’histoire sociale et l’histoire des représentations. On dit de lui qu’il est « l’historien du sensible », tant il a marqué sa discipline par son approche novatrice sur l’historicité des sens et des sensibilités.

        Il a travaillé sur le désir masculin de prostitution (Les Filles de noce, 1978), l’odorat et l’imaginaire social (Le Miasme et la Jonquille, 1982), l’homme et son rapport au rivage (Le Territoire du vide, 1990), le paysage sonore dans les campagnes françaises du XIXe siècle (Les Cloches de la terre, 1994) et la création des vacances (L’Avènement des loisirs, 1996). Il a aussi publié un livre d’entretiens avec Gilles Heuré (Historien du sensible, 2000).